Enseignement-BAC et BAC spécial 2012 : Mr.OUMAR BEN MOUSSA vous devrez être fier de vos résultats de bourrique sur TOL REGARDER

347 lectures


TOL PRESSE DU LUNDI 12 NOVEMBRE 2012 – Publié le : 12 novembre 2012 à 3 h 10 min

Le ministre de l’enseignement secondaire s’explique sur le BAC normal 2012 et le BAC spécial des bourriques du deuxième tour , reconnaissant le résultat catastrophique , inculpe les élèves mal préparés ou ils sont des classes inférieurs certains avec des bulletins de note falsifiés pour se présenter au BAC,pour les candidats libres il met une étiquette d’incompétents il bascule parfois entre les parents les maitres communautaires et la raison de l’échec qui n’est pas là.
Mr le ministre si le parents sont responsable écrivez les par mail,SMS,téléphone ou lettre postale aux parents que leurs enfants font l’école buissonnière,travaillent mal ,comme le font aujourd’hui tout les états normaux même les pays africains plus pauvre que le Tchad,pour le niveau c’est gérable avec le cursus de l’élève comme se fait partout au monde sauf dans notre pays de merde qui est différent des autres par son irrégularité et principe élémentaire d’enseignement et Idriss Deby comme président,amoureux des analphabète il nomme sa sœur maire adjoint que d’ailleurs elle distingue pas la différence d’un oignon et un poivron.
Pour les maitres communautaires l’histoire à commencé quand le Tchad était pauvre et les parents payaient les salaires de ces maitres de substitutions ses pauvres dépanneurs n’ont étés ni régularisés ni rejetés .
Mr.OUMAR BEN MOUSSA vous contournez la réalité de vos engagements au lieu d’être l’élément précurseur de votre département en dénonçant les écoles lycées collèges tenus par le clan Itno ses proches et ses frères qui représentent plus de 80% au Tchad avec des enseignants bon marché et sans compétence ,vous devrez être fier de vos résultats de bourrique.
Mr le ministre comme disait Jean Miché Kankan on monte on descend quelqu’un doit mourir ne défender pas le mal dont vous et gouvernement vous êtes le mal.
Je vous conseille de monter et de descendre comme disait Jean Miché Kankan,mourir ou tuer le mal commun de l’enseignement .



Le ministre de l’enseignement secondaire… par tchadonline

Web Analytics