L’HOPITAL MOUROIR DE N’DJARI EST REBAPTISE « RENAISSANCE » POUR STOPPER LES EVACUATIONS SANITAIRES

231 lectures


TOL presse du dimanche 01 decembre 2013–Publié le : 01 novembre à 00 h 49 min
deby whisky----06-05-2010 18-03-20
L’hôpital moderne de N’Djamena sis au quartier N’Djari est inauguré ce vendredi après-midi par le Président de la République IDRISS DEBY ITNO et rebaptisé Hôpital de la Renaissance
L’hôpital moderne de N’Djamena situé au quartier N’Djari dans la commune du 8ème arrondissement est inauguré ce vendredi, 29 novembre 2013 par le Président de la République IDRISS DEBY ITNO en présence de plusieurs personnalités et invités. Le Chef de l’Etat l’a aussitôt rebaptisé Hôpital de la Renaissance.
Construit sur fonds propres de l’Etat tchadien, l’hôpital de la Renaissance qui a une capacité de 240 lits a coûté 34 milliards de francs CFA.
Très fatiguée et assise sur un chariot parmi l’assistance, la Directrice générale de la Société française d’équipement hospitalier (SFEH), ayant exécuté les travaux, Mme Ortega, a fait lire son mot de présentation par le Pr Patrick RAMPAL, Administrateur de ladite société. Selon ce dernier, l’hôpital de la Renaissance qui répond bien aux critères sélectifs de qualité et de sécurité retenus sur le plan international, dispose entre autres d’un centre néphrologique-Hémodialyse pour la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique, de 5 salles d’opération dont 2 hyper aseptiques, des salles de réveil et de stérilisation centrale,d’ un secteur urgences, des unités de réanimation, des laboratoires, d’un service d’imagerie médicale doté d’un scanner, des services d’hospitalisation et de chirurgie, d’une pharmacie et d’un pôle de médecine ambulatoire. L’hôpital est doté également de 3 groupes électrogènes, d’une unité de production d’oxygène médicale et d’une unité de traitement des eaux usées et des déchets.
Pour les cinq premières années, la gestion de l’hôpital est confiée au groupe CLINIFUTUER, dirigé par Christian Dijoux. Cette phase sera suivie d’un transfert de compétence pour la pérennisation de différents services. Dans son discours, Christian Dijoux a remercié le Président de la République pour la confiance placée en son groupe, avant de rassurer les autorités et la population quant au niveau et la qualité ultramoderne du plateau technique de l’hôpital de la Renaissance qui mérite d’être fréquenté.
Pour le ministre de la Santé publique, Dr Ngariera Rimadjita l’hôpital de la Renaissance qui dispose des spécialités médicale et chirurgicale de pointe et des moyens ultramodernes, va résoudre efficacement, l’épineux problème de prise en charge de certaines pathologies.
Après avoir procédé à la coupure du ruban, le Président de la République, IDRISS DEBY ITNO, accompagné du Premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet et de la Première Dame HINDA DEBY ITNO, a visité les premiers malades hospitalisés dans les différents services.
Dans une interview à la presse, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO se dit très satisfait de voir, ce grand projet, fruit de sa propre réflexion se réaliser. « J’ai construit cet hôpital moderne pour permettre aux Tchadiens de ne plus aller se balader ailleurs à la recherche des soins médicaux. Aujourd’hui, le pays est doté d’un centre hospitalier répondant aux normes internationales, qui permet de réduire sensiblement les évacuations sanitaires. Je crois que nous aurons aussi à accueillir les ressortissants des pays limitrophes qui viendront se soigner chez nous. Je suis un homme comblé, je suis très heureux d’offrir au peuple tchadien un hôpital moderne de qualité qui n’existe pas dans la sous région », s’est réjoui le Président de la République.

http://www.presidencetchad.org

Web Analytics