Mauritanie: Arrivée à Nouakchott du Président mercenaire Idriss Déby pour un Sommet sur le Sahel

440 lectures


TOL presse du lundi 17 février 2014 – Publié à 03h 43 min
DEBY CROCO--08-06-2013 03-43-27
(Nouakchott, 16.02.2014) – Le Président Idriss Deby Itno est arrivé samedi après-midi à Nouakchott pour prendre part au sommet des Chefs d’Etat du Sahel qui se tiendra aujourd’hui, dimanche, à Nouakchott, sous la Présidence de Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République islamique de Mauritanie.
Outre le Tchad, le Niger, le Mali et le Burkina Faso participent également à ce sommet qui va « examiner les défis sécuritaires et économiques auxquels font face les pays de la sous-région », indique-t-on de même source. .
A l’Aéroport, le Président Idriss Déby a été accueilli par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz entouré du Premier Ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, des membres du Gouvernement et de la délégation mauritanienne d’accompagnement, des Chefs d’Etat major des forces armées et de sécurité, du Wali Mouçaid de Nouakchott et de la présidente de sa communauté urbaine.
Après avoir écouté l’hymne national de l’Union Africaine, les deux présidents ont passé en revue un détachement des forces armées venu rendre les honneurs.
Le Président Déby a, ensuite salué les présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale, les membres du Gouvernement et les hautes personnalités de l’État ainsi que les membres des missions diplomatiques et consulaires accréditées en Mauritanie et ceux de la communauté tchadienne résidant à Nouakchott.
Pour sa part, le Président Ould Abdel Aziz a salué la délégation tchadienne de haut niveau accompagnant le Président Idriss Deby Itno.
Les deux chefs d’État ont par la suite eu des entretiens amicaux dans le salon d’honneur, en présence du Premier Ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf.
Les pays du Sahel font face à des défis sécuritaires énormes liés à la prolifération d’actions terroristes menées par les jihadistes armés dans l’espace sahélien, notamment dans des zones désertiques difficiles d’accès.
Ils font également face à des défis économiques liés à la sécheresse et la faiblesse des ressources en eau.
Une réunion ministérielle préparatoire de ce sommet a eu lieu samedi à Nouakchott, au cours de laquelle le ministre mauritanien des Affaires économiques Sidi Ould Tah, a expliqué que « le sommet de Nouakchott illustre la volonté des dirigeants des pays du Sahel d’adopter une vision stratégique commune, qui tient compte des réalités de la zone et s’attelle à relever ses défis ».
Avec AMI et Xinhua

Web Analytics