Moussa Faki MAE,sur le conseil de sécuté et les mercenaire SELECA de Deby en RCA – RFI . Écouter (05:30)

514 lectures


TOL presse du lundi 21 octobre 2013–Publié le : 21 octobre à 08 h 14 min
lundi 21 octobre 2013
MOUSSA FAKI--10-06-2012 04-06-14
Moussa Faki Mahamat, ministre tchadien des Affaires étrangères.Photo Tchadonline
Christophe Boisbouvier/RFI – Par Christophe Boisbouvier

«Cette élection au Conseil de sécurité nous la devons à l’action d’un homme, le président Idriss Déby, qui s’est battu pour faire renaître le Tchad de ses cendres et aujourd’hui, cet événement fait la fierté de l’ensemble de mes compatriotes.»

C’est une première dans son histoire… A partir du 1er janvier prochain, le Tchad va siéger au Conseil de sécurité de l’Onu pendant deux ans.
A l’origine de cette élection à l’Onu par 184 voix sur 191 votants, il y a la bataille des Ifoghas, au Nord-Mali, où l’armée tchadienne a joué au début de cette année un rôle décisif, au prix de 38 morts. Mais la priorité aujourd’hui, c’est la Centrafrique.
Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat.
Écouter (05:30)

Web Analytics