Pétrole:le Tchad a exporté plus de 500 millions de barils de brut en dix ans,le pays est sans eau,électricité et carburant

382 lectures


TOL presse du vendredi 11 octobre 2013–Publié le : 11 octobre à 00 h 09 min
DEBY PETROLE NEW-0
Chine Nouvelle (Xinhua) – Xinhua, le 10/10/2013 23:03 Depuis 2003, le Tchad a produit et livré plus de 500 millions de barils de pétrole sur le marché international via le Cameroun, réalisant plus de 10,2 milliards USD de revenus, a déclaré jeudi à Xinhua Christian Lenoble, directeur général de TOTCO (Tchad Oil Transportation Co.) et COTCO (Cameroon Oil Transportation Co.), les deux entreprises tchadienne et camerounaise chargées de transporter le brut tchadien. « En tant qu’opérateur du pipeline Tchad/Cameroun, au Tchad, TOTCO sera un acteur clé dans l’industrie pétrolière en plein essor du Tchad, avec l’arrivée de nouveaux expéditeurs », a indiqué M. Lenoble qui s’exprimait en marge de la « Chad International Oil Mining and Energy Conference and Exhibition » (CIOME 2013). TOTCO a signé en 2012 un accord de raccordement avec la China National Petroleum Corporation International (CNPCI) et Petrochad Mangara Limited (PCM, une société affiliée détenue à 100% par Caracal Energy), afin de raccorder ces deux compagnies pétrolière au pipeline TOTCO. « En avril 2013, des piquages à chaud ont été exécutés sur le terrain, en vue du raccordement des deux pipelines de ces sociétés à celui de TOTCO. Le brut de Petrochad Mangara devrait être transporté par TOTCO au quatrième trimestre 2013, tandis que le brut de la CNPCI devrait l’être au cours du deuxième trimestre 2014″, a précisé le directeur général de TOTCO/COTCO. Le Niger qui veut également exporter son brut par le pipeline Tchad/Cameroun, est en négociation avec le Cameroun, après avoir signé un accord bilatéral avec le Tchad il y a quelques mois. Tous ces travaux techniques de raccordement de nouveaux expéditeurs au système de transport permettront au Tchad d’augmenter sa production pétrolière en 2014, a-t-il conclu. Construit au début des années 2000, le pipeline TOTCO/COTCO, long de 1.070 km, relie les champs pétroliers de Komé, exploités par le consortium Esso-Petronas-Chevron, à la ville portuaire camerounaise de Kribi. Il a une capacité de transport de 225.000 barils de pétrole par jour.

SOURCE

 

Web Analytics